Chirurgie et médecine esthétique à Paris

01 45 50 18 13

89 rue de la Pompe 75116 Paris

Rejoignez-nous !

Reconstruction mammaire par lambeau abdominal (DIEP)

description

Le lambeau DIEP (Deep Inferior Epigastric artery Perforator) est un lambeau vascularisé par le pédicule épigastrique inférieur.

Le principe de ce lambeau est de prélever la peau et la graisse abdominale située sous le nombril, avec les vaisseaux sanguins qui les nourrissent.
Ces vaisseaux sont sectionnés, et rebranchés sur les vaisseaux mammaires internes sous microscope.
Le lambeau DIEP implique donc une parfaite maîtrise de la microchirurgie.
Le prélèvement de ce lambeau de tissus de la partie inférieure de l'abdomen implique donc une cicatrice horizontale, située au dessus des poils pubiens. La peau du lambeau correspond à celle d'une abdominoplastie esthétique. Les cicatrices finales sont identiques à cette-dernière. Ceci explique la popularité de cette technique.
Le grand avantage du DIEP est qu'il n'entraîne pas de déficit musculaire abdominal (contrairement au TRAM), puisque seul la peau et la graisse sont prélevés comme dans une chirurgie esthétique abdominale

Le lambeau DIEP est indiqué :

  • Si le sein controlatéral est volumineux 
  • Si l'anatomie du ventre s'y prête : présence d'un excès de peau abdominal net sous le nombril.

Le volume du lambeau étant important, il n'est pas nécessaire d'y associer une prothèse : il s’agit donc d’une reconstruction 100 % naturelle sans matériel étranger. Le sein reconstruit par lambeau DIEP est souple, volumineux, et suivra l'évolution dans le temps du sein controlatéral comme le reste du corps, puisqu'aucun implant n'est présent.

 

Avant l’intervention

L’arrêt du tabac est recommandé un mois avant et un mois après l’intervention (le tabac peut être à l’origine d’un retard de cicatrisation). Aucun médicament contenant de l’Aspirine ne devra être pris dans les 10 jours précédant l’intervention.

 

L’Intervention

Elle est réalisée sous anesthésie générale. L'intervention dure de 4 à 7 heures.
Un angioscanner abdominal est réalisé en préopératoire pour repérer le vaisseau perforant de bon calibre.
Une palette de peau située sous l'ombilic est prélevée avec sa graisse par une longue incision horizontale au-dessus des poils pubiens.
Le lambeau est prélevé avec ses vaisseaux qui sont "branchés" sur les vaisseaux mammaires internes parfois les vaisseaux de l’aisselle par des techniques de microchirurgie. 
La cicatrice de mastectomie est ouverte et le lambeau est mis en place et modelé.  La peau du ventre est suturée. 
Des drains permettent d'aspirer les secrétions post-opératoires et de diminuer le risque d'hématome. 

 

Après l’intervention

La douleur est d'intensité variable. Elle est systématiquement prise en charge de manière préventive et adaptée à votre cas. Les drains sont enlevés entre le troisième et le septième jour. La durée d'hospitalisation est d'environ 7 à 10 jours, correspond à la phase de surveillance. Il est nécessaire de porter une gaine abdominale pendant un mois nuit et jour.

 Les risques majeurs de cette intervention sont l'occlusion des vaisseaux suturés micro-chirurgicalement pendant les 10 premiers jours faisant craindre l'échec complet de la reconstruction ou La survenue d’une phlébite.

Page réalisée d'après les fiches d'information de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique

Page created according to the information sheets of the authority of the French Society of Plastic Reconstructive and Aesthetic surgery (Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique - SOFCPRE)

avant/après
Photos sur demande
    tarif
    à partir de 5000 euros
    Questions / réponses

    Poser une question