Chirurgie et médecine esthétique à Paris

01 45 50 18 13

89 rue de la Pompe 75116 Paris

Rejoignez-nous !

Reconstruction mammaire par Grand dorsal avec ou sans prothèse

description

Ce mode de reconstruction repose sur le prélèvement de peau et de muscle sur le côté du thorax et dans le dos. Il crée une cicatrice supplémentaire à cet endroit. La reconstruction du sein par lambeau de grand dorsal est indiquée quand la qualité de la peau du thorax ne permet pas de placer une prothèse seule, et lorsque la morphologie du thorax, la taille et la forme du sein controlatéral s’y prêtent. Il est rare que la morphologie du thorax et du sein controlatéral permettent de se passer de prothèse et d'utiliser le lambeau seul.  Dans la majorité des cas, le volume du sein est donc reconstruit en associant une prothèse au lambeau de grand dorsal.

 

Avant l’intervention

L’arrêt du tabac est recommandé un mois avant et un mois après l’intervention (le tabac peut être à l’origine d’un retard de cicatrisation).
Aucun médicament contenant de l’Aspirine ne devra être pris dans les 10 jours précédant l’intervention.

 

L’intervention

Elle est réalisée sous anesthésie générale et dure de 3 à 5 heures.
Une palette de peau thoraco-dorsale et le muscle grand dorsal sont prélevés par une incision horizontale ou oblique du même côté que la mastectomie. Ce lambeau est pivoté de la zone latérale et dorsale à la zone thoracique antérieure. La cicatrice de mastectomie est ouverte et le lambeau est mis en place. La zone donneuse du lambeau est suturée. Des drains permettent d’aspirer les écoulements postopératoires et de diminuer le risque d’hématome.

 

Après l’intervention

La douleur est d'intensité variable. Elle est systématiquement prise en charge de manière préventive et adaptée à votre cas. La vitalité du lambeau (sa couleur, sa chaleur, son pouls capillaire) est surveillée régulièrement. Toute intervention peut par ailleurs présenter des complications. Le pansement est refait au deuxième jour post-opératoire. Les drains sont enlevés entre le deuxième et le dixième jour.

 

Résultat

Le sein reconstruit est souple, plus ou moins volumineux. Avec le temps, il aura tendance à suivre l’évolution naturelle du sein controlatéral. Un deuxième, voire un troisième temps opératoire seront nécessaires à quelques mois d’intervalle pour symétriser le sein controlatéral et reconstruire l’aréole et le mamelon. Le prélèvement unilatéral du muscle grand dorsal n'entraîne pas de gêne fonctionnelle notable dans la vie quotidienne. Une limitation temporaire de la mobilité de l’épaule peut faire l’objet de séances de kinésithérapie. Des séances de kinésithérapie sont dans tous les cas systématiquement prescrites.

Page réalisée d'après les fiches d'information de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique

Page created according to the information sheets of the authority of the French Society of Plastic Reconstructive and Aesthetic surgery (Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique - SOFCPRE)

avant/après
Photos disponibles sur demande en consultation
Questions / réponses

Poser une question