Chirurgie et médecine esthétique à Paris

01 45 50 18 13

89 rue de la Pompe 75116 Paris

Rejoignez-nous !

La chirurgie esthétique du Nez ou rhinoplastie esthétique et du menton (liposucion du cou ou du menton, correction du menton fuyant par injection d'acide hyaluronique)

Docteur Santini Chirurgien esthétique Paris

Grâce à la rhinoplastie, le visage retrouve son harmonie puisque la rhinoplastie touche l’organe central du visage : le nez.

La rhinoplastie permet de corriger un nez disgracieux  en modifiant son profil et son expression.

Le Menton, est une partie du visage qui peut être également modifié selon la gêne occasionnée.

En effet, cette zone peut être parfois disgracieuse lorsque le menton est protubérant ou au contraire inexistant. 

Corriger la forme du nez grâce à la rhinoplastie esthétique

La rhinoplastie est réalisée le plus souvent dans un but purement esthétique mais la rhinoplastie ou plutôt rhino-septoplastie peut également apporter une solution efficace en cas de fracture ancienne du nez ou d’une véritable gêne liée à la respiration. La rhinoseptoplastie permet de redresser un septum ou un nez devié. La rhinoplastie consiste généralement à affiner ou à redessiner le relief du nez, en réduisant l’os et les cartilages du nez.

Le nez, organe central du visage, peut être remodelé par une rhinoplastie. Cette intervention va permettre de modifier la forme du nez et gommer les disgrâces. Cette chirurgie esthétique peut être complétée par une septoplastie lorsque le nez présente également une déviation de la cloison nasale; ce geste de chirurgie réparatrice va permettre de rééquilibrer le flux d'air entre les deux cavités nasales et par conséquent mettre fin aux difficultés respiratoires. Cette intervention s’effectue sous anesthésie générale et nécessite une nuit d’hospitalisation. Les douleurs sont modérées, le résultat sera visible trois mois après l’intervention et définitif au bout d’un an.

La génioplastie 

Lorsque le menton est protubérant :

La génioplastie de recul par fraisage qui permet de façonner le bord inférieur du menton trop saillant.

La génioplastie de recul par ostéotomies, ce geste chirurgical peut engendrer des complications non négligeables. Dans un premier temps, la tranche osseux est fracturée pour en retirer l’excès puis dans un second temps la partie antérieure du menton est refixé pour en adoucir ses contours. Les cicatrices sont cependant invisibles car situées dans la bouche.

 

Lorsque le menton est fuyant :

La génioplastie d’avancement par injections d’acide hyaluronique, cette technique est éphémère et nécessite d’être renouvelée tous les ans.

Le docteur Santini injectera dans le menton, un acide hyaluronique très cohésif (le nombre de seringue sera à définir avec le docteur selon la structure du visage) afin de combler cette zone et d’en harmoniser les contours. Cette chirurgie aura lieu au sein du cabinet parisien de médecine esthétique du Docteur Santini et durera en moyenne 15 à 20 minutes.

 

La génioplastie d’avancement par implant mentonnier, cette intervention chirurgicale s’effectue au bloc opératoire et sous anesthésie général le plus souvent. La prothèse sera implantée dans une loge crée au niveau de l’os mandibulaire, la désinsertion des muscles de la houppe du menton sera évitée. Le type de prothèse sera choisi en fonction de l’anatomie du visage. Le résultat de la génioplastie par prothèse est immédiat et donne un effet très naturel grâce à l'épaisseur des muscles et de la graisse du menton qui dissimule la prothèse.

 

La génioplastie d’avancement par greffe osseuse n’est autre qu’une profiloplastie, avec avancement mineur du menton. C’est-à-dire que le travail s’effectue dans le même temps opératoire qu’une rhinoplastie dans le but d’harmoniser le profil. La bosse retirée sur le nez lors de la rhinoplastie est alors greffée à l’os mandibulaire. Cet acte chirurgical va permettre de gagner 3 à 5 mm au menton, selon la bosse retirée. Le résultat est immédiat.

 

La génioplastie d’avancement par ostéotomies, le geste opératoire de cette technique est le suivant : la tranche osseuse sera d’abord fracturée et laissée solidaire des insertions musculaires puis ce fragment osseux sera avancé puis refixé à l’aide de plaques et de vis métalliques. Cette technique est plus risquée car elle peut engendrer parfois une asymétrie, un décalage sur le bord inférieur de la mâchoire plus grand ou des saignements importants.