Chirurgie esthétique à Paris

01 45 50 18 13

89 rue de la Pompe 75116 Paris

Chirurgie des tumeurs cutanées / Grain de beauté

description

Les tumeurs (ou lésions) cutanées sont des taches ou des excroissances de la peau qui peuvent prendre des formes, des tailles et des couleurs très différentes en fonction des cas. Il existe un grand nombre de types de tumeurs - du simple grain de beauté (naevi) à la tumeur rare et difficile à diagnostiquer - qui peuvent être présentes sur le corps depuis la naissance ou apparaître au fil du temps. Elles sont souvent diagnostiquées par votre médecin traitant ou votre dermatologue qui vous renvoient vers un chirurgien plasticien pour les enlever (exérèse chirurgicale).

 

La catégorie des « tissus mous » regroupe l’ensemble des tissus du corps autres que les os et les  organes : muscles, graisse, tissus fibreux, vaisseaux sanguins. Des tumeurs peuvent se développer sur ses tissus et doivent être traitées par une exérèse chirurgicale.

 

On peut distinguer deux types de tumeurs :

 

  • Les tumeurs bénignes (sans gravité) :

Elles peuvent faire l’objet d’une exérèse (ablation) lorsqu’elles sont susceptibles d’évoluer vers la malignité (l’exérèse est alors pratiquée à titre préventif). Des lésions bénignes peuvent également faire l’objet d’une exérèse si elles sont gênantes (causant des frottements et des irritations du fait de leur localisation) ou parce qu’elles sont inesthétiques.

Il existe plusieurs formes de tumeurs bénignes fréquentes, notamment :

Les naevi (ou grains de beauté) sont des tumeurs bénignes pigmentées d’origine mélanocytaire qui se développent à partir de la couche basale de l’épiderme. Sous l’effet de plusieurs facteurs (exposition solaire répétée, facteurs génétiques, irritations mécaniques), les naevi (grains de beauté) sont susceptibles de se cancériser sous la forme de mélanomes.

Les kystes sont des glandes dont les sécrétions s’accumulent dans une poche.

Les lipomes sont des tumeurs graisseuses très fréquentes. Malgré leur insensibilité, ils sont parfois perçus comme gênant en raison de leur situation ou de leur volume.

 

  • Les tumeurs malignes : 

Ces tumeurs correspondent aux cancers de la peau et doivent être retirées chirurgicalement par exérèse dans la majorité des cas. L’exérèse sera pratiquée avec une « marge de sécurité » autour de la tumeur pour limiter les risques de récidive. Il peut s’agir d’épithéliomas, de mélanomes ou de sarcomes. 

Les sarcomes des tissus mous sont des types de cancer dont le diagnostique est rendu difficile par leur grande variété et leur rareté. A la différence des sarcomes, les tumeurs bénignes sont généralement superficielles et de petites tailles (inférieur à 5 cm). Un sarcome peut être diagnostiqué par l’apparition d’une masse qui se développe sur un tissu mou, plus souvent au niveau des membres qu’au niveau du tronc, du cou ou de la tête.

 

L’intervention d’une exérèse d’une lésion cutanée ( grain de beauté)

Une exérèse est une intervention chirurgicale qui consiste à retirer un élément nuisible  à l’organisme (tumeur, organe ou corps étranger).

Dans le cas des tumeurs bénignes, une exérèse chirurgicale permet de retirer des lésions cutanées pour des raisons esthétiques ou en raison d’une gêne fonctionnelle. Lorsque l’exérèse est réalisée pour des raisons strictement esthétiques, il est important de discuter avec le chirurgien de l’éventuelle rançon cicatricielle de l’intervention.

 

L’ablation d’une tumeur, même bénigne, demande une très grande précisons dans la mesure où l’exérèse doit être réalisée avec une marge suffisante autour de la tumeur pour éviter tout risque de récidive

 

Pour les exérèses simples, l’intervention se termine par la pose de points de sutures. Dans le cas des lésions qui nécessitent une exérèse plus profonde, une réparation de la perte de substance est nécessaire (techniques des lambeaux, greffe épidermique). 

 

L’intervention dure entre 20 minutes et une heure suivant le type de lésion cutanée traité.

L’intervention se déroule généralement sous anesthésie locale et en ambulatoire.

A la suite de l’intervention, un morceau de peau prélevé est envoyé dans un laboratoire pour y subir un examen de façon à confirmer que l’exérèse est suffisante et que les marges de résection sont bien situées en tissu sain.

 

Apres l’intervention d’une exérèse (d’un grain de beauté)

Les suites opératoires d’une exérèse d’une tumeur cutanée bénigne sont généralement simples même s’il faut être vigilant en cas de manifestations inhabituelles (gonflement avec rougeur, sensibilité anormale, début d’écoulement purulent).

 

Une analyse histologique post-opératoire permet de confirmer que l’exérèse est complète et bénigne.

Un suivi médical strict est nécessaire pour contrôler la cicatrisation et les récidives éventuelles. La surveillance cutanée effectuée par son médecin référent ou son dermatologue permet de dépister les formes débutantes de tumeurs.

 

Des démangeaisons sont assez fréquentes pendant les premiers jours de la phrase de cicatrisation.

Tant que la cicatrice est encore foncée, il faut éviter toute exposition prolongée au soleil ou utiliser un « écran total ».

Un délai de plusieurs mois (voir d’un an ou deux) est nécessaire pour apprécier l’aspect définitif de la cicatrice.

Page réalisée d'après les fiches d'information de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique

Page created according to the information sheets of the authority of the French Society of Plastic Reconstructive and Aesthetic surgery (Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique - SOFCPRE)

avant/après
Photos sur demande
    tarif
    à partir de 200 euros
    Questions / réponses

    Poser une question