Chirurgie et médecine esthétique à Paris

01 45 50 18 13

89 rue de la Pompe 75116 Paris

Rejoignez-nous !

Chirurgie des lobes d’oreille

description
Chirurgie des lobes d’oreille

Le lobe est la partie inférieure du pavillon de l’oreille. Il est composé de tissu adipeux et ne contient pas de cartilage. Le lobe est une zone particulièrement délicate et vulnérable car elle est composée d’une peau délicate et ne bénéficie pas du soutien du cartilage – à la différence d’autres parties de l’oreille externe.

Une chirurgie des lobes de l’oreille fendus  est une intervention de chirurgie esthétique qui concerne les personnes qui sont gênées par l’apparence de leurs lobes (trop grands ou déformés) ou par celles qui ont connues un traumatisme (déchirure du lobe).

 

Chirurgie des lobes fendus

Les lobes constituent depuis longtemps et dans de nombreuses cultures une zone privilégiée pour le port de certains bijoux. Le port de boucles d’oreilles ou de piercings à l’oreille implique généralement une perforation des lobes. Certaines circonstances peuvent amener à un traumatisme du lobe de l’oreille : port de boucles d’oreilles trop lourdes qui allongent progressivement le lobe, déchirure suite à un accident.

Une réparation du lobe d’oreille est une intervention de chirurgie esthétique et réparatrice qui s’adresse aux personnes dont les lobes ont été  « déchirés ». Une déchirure du lobe peut être occasionnée par un accident impliquant le port de boucles d’oreilles. Les lobes peuvent également se fendre suite au port prolongé de bijoux lourds qui ont progressivement élargis le trou percé jusqu’à fendre le lobe.

Une correction chirurgicale des lobes fendus ne peut avoir lieu qu’après cicatrisation complète de la déchirure. 

L’intervention consiste à supprimer une partie de la peau du lobe puis d’effectuer une suture. Au sortir de l’intervention, on retrouve des lobes remodelé ainsi que l’harmonie initiale de l’oreille. 

 

Chirurgie des lobes allongés 

Une chirurgie des lobes allongés s’adresse aux personnes qui considèrent leurs lobes trop longs, notamment suite au port de boucles d’oreilles lourdes qui ont déformées le lobe.  Elle s’adresse également aux personnes qui ont pu porter des « strechers » et qui souhaitent retrouver des lobes de tailles normales. 

Les lobes d’oreille étant soumis à la gravité, il s’agit d’une partie du corps qui s’allonge avec le vieillissement - cet allongement étant renforcé par la perte progressive de graisse au niveau du lobe avec l’âge. Une chirurgie des lobes peut également participer du rajeunissement d’un visage. 

Une correction des lobes allongés est une chirurgie des oreilles relativement simple dans la mesure où les lobes sont formés de peau et de tissus adipeux – et non de cartilage, comme le reste de l’oreille externe. L’intervention consiste à remodeler le lobe pour lui donner une proportion plus harmonieuse. Après avoir sectionné la partie inférieure de l’oreille, une suture simple est réalisée. En fonction du type de déchirure, la forme de la suture pourra varier de façon à optimiser la cicatrisation et rendre la cicatrice la moins visible possible. Parfois, pour rajeunir la fermeté du lobe, on peut injecter de l’acide hyaluronique ou de la graisse (lipostructure), repulpant ainsi un lobe ayant perdu son volume et sa tonicité.

 

Suites opératoires

L’intervention dure en moyenne 45 minutes.

Une opération de chirurgie des lobes d’oreille est généralement réalisée sous anesthésie locale.

Les douleurs post-opératoires sont faibles et peuvent être calmées par des antalgiques simples. Comme après toute opération, il est normal de constater un œdème (gonflement) et des ecchymoses (bleus) au niveau de la zone traitée. Ceux-ci disparaissent progressivement dans les jours suivant l’intervention.

Les fils utilisés sont retirés au bout de 8 jours s’ils ne se résorbent pas spontanément.

Le résultat définitif de l’intervention peut s’apprécier au bout de 3 mois. Si le patient le souhaite, les oreilles peuvent être de nouveau percées à partir du 6e mois.

Fumer augmente le risque de complications chirurgicales de toute chirurgie. Arrêter de fumer 6-8 semaines avant l'intervention élimine ce risque supplémentaire. 

Page réalisée d'après les fiches d'information de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique

Page created according to the information sheets of the authority of the French Society of Plastic Reconstructive and Aesthetic surgery (Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique - SOFCPRE)

avant/après
Photos sur demande
    tarif
    à partir de 400 euros
    Questions / réponses

    Poser une question