Le Docteur Christelle Santini, Chirurgien esthétique à Paris, nous parle de la liposuccion

La liposuccion (ou lipoaspiration)

 

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la liposuccion («également appelée lipoaspiration ou liposculpture) ne traite pas l'obésité, mais sert à compléter un régime ou à remodeler la silhouette. Intervention très courante, chez les femmes comme chez les hommes, la liposuccion nous est expliquée par le Dr Santini, chirurgien esthétique à Paris.

 

Quel est le profil des personnes qui ont recours à la liposuccion ?

 

Les gens font appel à la chirurgie esthétique - et notamment à la liposuccion - pour adoucir les formes de leur corps qui leur semblent disgracieuses et qui génèrent souvent des complexes. Les meilleurs résultats de liposuccion sont obtenus chez les personnes qui n'ont pas de surpoids mais des amas de graisse localisés, appelés lipoméries ou plus couramment cellulite. L'âge peut limiter l'accès à la liposuccion, tout dépend de la nature de la peau : si elle est fine et distendue les résultats seront moins satisfaisants.

 

A quoi sert la liposuccion ?

 

Certaines zones du corps sont propices à des amas de graisse qui sont presque impossibles à éliminer avec des régimes alimentaires ou du sport. C'est le cas par exemple de la « culotte de cheval », courante chez les jeunes femmes minces : la liposuccion est une solution efficace pour supprimer ces lipoméries. C'est une chirurgie qui consiste à sculpter la silhouette en équilibrant la répartition des graisses du corps. Ce n'est pas une technique pour perdre du poids : le patient perdra au mieux un ou deux kilos après une liposuccion.

 

Toutes les parties du corps peuvent être corrigées par la liposuccion ?

 

Oui, toutes les zones en dehors du visage et des seins. Les interventions les plus courantes se situent au niveau du ventre, des cuisses et des hanches (pour corriger la « culotte de cheval » ou encore les « poignées d'amour »). Certaines patientes souffrent de ne pas pouvoir mettre de bottes et ont recours à une liposuccion des mollets. Pour d'autres, la gêne est au niveau des bras : elles ne rentrent pas dans les vestes à leur taille. La liposuccion peut également  corriger un « double menton ». J'interviens même parfois sur les genoux et les chevilles.

 

Comment se déroule une liposuccion ?

 

La durée de l'intervention varie entre 30 minutes et 2h30, selon la zone traitée et l'ampleur de la liposuccion. Cette opération de  chirurgie esthétique est réalisée sous anesthésie générale la plupart du temps et est programmée sur une journée (voire une nuit d'observation si l'intervention était longue). La lipoaspiration est réalisée avec une fine canule (de 2 à 5 mm de diamètre) qui laissera une très discrète cicatrice de même taille. Les fils s'en vont tous seuls.

 

Combien de temps faut-il prévoir pour récupérer totalement et admirer le résultat ?

 

Une fatigue est ressentie pendant 5 à 6 jours (48 heures pour les liposuccions de petites zones). Le patient doit porter un vêtement de contension (ou panty) pendant 4 à 6 semaines, mais rien qui ne l'empêche de prendre une douche !

 

Partage: