Entretien avec le Docteur Christelle Santini : la chirurgie esthétique après une perte de poids

La chirurgie esthétique après une perte de poids

 

On peut penser que perdre du poids est une démarche anodine et sans risque.

Mais si corriger son surpoids est certes excellent pour la santé et le bien-être, c'est parfois insuffisant pour se sentir totalement à l'aise avec son corps.

Le Dr Christelle Santini chirurgien esthétique à paris, nous explique comment la chirurgie esthétique peut parachever un effort de perte de poids, en aidant les patients à retrouver la silhouette qui leur convient.

 

Pourquoi avoir recours à la chirurgie esthétique après avoir perdu du poids ?

 

La peau a une extraordinaire capacité à se rétracter, mais avec des limites. Perdre 10 ou 15 kg grâce à un régime alimentaire est généralement sans conséquence, mais lorsque la perte de poids est massive, la peau manque alors d'élasticité et pend de façon disgracieuse. L’excédent de peau est d'autant plus important après une perte de poids rapide, comme ça peut être le cas avec la chirurgie bariatrique, c'est-à-dire une intervention au niveau de l'estomac pour provoquer l'amaigrissement (anneau gastrique, bypass ou sleeve). Le tissu cutané n'a alors ni le temps ni l'élasticité suffisants pour se rétracter normalement.

 

En quoi la chirurgie esthétique peut-elle aider ?

 

Une fois que le patient a stabilisé son poids, il est souvent gêné par la peau distendue au niveau du ventre : on peut alors envisager une plastie abdominale, afin de supprimer du ventre. De même au niveau des cuisses, des bras, de la poitrine ou encore du visage, il est possible de réaliser des liftings pour retendre la peau, ou enlever l'excédant cutané.

 

Peut-on corriger toutes les zones en une seule fois ?

 

Je le déconseille fortement ! Plus une intervention est longue, plus elle comporte des risques. C'est pourquoi il est préférable de traiter une seule zone par intervention, pour en limiter la durée et favoriser le résultat esthétique. Je préconise également d'espacer chaque intervention de 4 à 6 mois, afin de laisser le temps au corps de bien récupérer.

 

Comment se déroule une intervention de plastie abdominale ou de lifting ?

 

Sous anesthésie générale, j'effectue généralement une liposuccion et je supprime la peau en excès avant de suturer. La cicatrice, souvent de taille importante, est cachée : sur la face interne du bras, à l'intérieur de la cuisse, au niveau du maillot... Le patient est hospitalisé durant une à deux nuits.

 

Ces interventions comportent-elles des risques ?

 

Ces chirurgies réparatrices ne sont pas sans risque bien sûr, mais si elles sont réalisées dans de bonnes conditions, il n'y a aucune raison qu'il y ait des complications. Par exemple, toutes les précautions sont prises pour limiter les risques de phlébite : le patient est levé rapidement après l'intervention, il reçoit des anticoagulants et doit porter des bas de contention. C'est également pour limiter les risques qu'il est important de laisser du temps entre chaque intervention.

 

Partage: