Entretien avec le Docteur Christelle Santini, Chirurgie esthétique après la grossesse

Quelle chirurgie esthétique envisager après une grossesse ?

 

Kilos en trop, poitrine qui tombe, masque de grossesse, vergetures... les conséquences esthétiques de la grossesse sur le corps d'une femme sont parfois gênantes. Certaines affections se résolvent naturellement, d'autres nécessitent parfois un « coup de pouce » chirurgical pour que tout rentre dans l'ordre. C'est ce que nous explique le Dr Christelle Santini, chirurgien esthétique à Paris, qui reçoit régulièrement de jeunes mères dans son cabinet parisien...

 

Toutes les femmes ayant connu une grossesse sont-elles concernées par la chirurgie esthétique ?

 

Je conseille aux femmes qui viennent me consulter de n'avoir recours à la chirurgie esthétique que si elles n'ont plus de désir d'enfant. Il serait en effet assez vain d'intervenir entre chaque grossesse. Cependant, la chirurgie esthétique n'empêche nullement de retomber enceinte et de mener une future grossesse normalement. Par ailleurs, certaines disgrâces disparaissent naturellement dans les mois qui suivent l'accouchement et la rééducation abdominale améliore également les choses. Dans certain cas si, malgré le temps et la rééducation, il persiste une gêne esthétique ou fonctionnelle chez la patiente, on peut alors envisager la chirurgie esthétique.

 

Combien de temps après l'accouchement pouvez-vous intervenir ?

 

Si la grossesse dure 9 mois, on dit qu'il faut en compter autant pour que le corps récupère. En effet, des phénomènes physiologiques font que les structures se rétractent spontanément dans les 6 mois qui suivent l'accouchement : la nature fait bien les choses et avoir le ventre distendu un mois après, c'est tout à fait normal ! Je conseille donc aux femmes d'attendre 6 mois à un an avant de consulter un chirurgien esthétique. En ce qui concerne la poitrine, il faut attendre 6 mois après l'arrêt de l'allaitement s'il y a lieu.

 

Ventre distendu, prise de poids excessive, cicatrice de césarienne : comment corriger les dommages de la grossesse au niveau de l'abdomen ?

 

La liposuccion permet de supprimer les lipoméries, c'est-à-dire les amas de graisse localisés au niveau du ventre. Si la peau est tonique et sans vergetures, cette solution est suffisante. En revanche, si le ventre s'est mal rétracté et que la peau est flasque avec beaucoup de vergetures, on peut envisager une dermolipectomie abdominale ou plastie abdominale ou lifting abdominal, en plus de la liposuccion. Il s'agit alors de supprimer non seulement la graisse, mais aussi l'excès de peau et de corriger l'écartement des muscles abdominaux (appelé diastasis).

 

Seins qui tombent, perte de volume : que faire pour retrouver une poitrine normale après une grossesse ou un allaitement ?

 

Si la patiente souffre à la fois d'un manque de volume et d'un léger affaissement de ses seins, la pose d'implants mammaires corrigera les deux problèmes. Une plastie mammaire peut quant à elle corriger des seins « qui tombent » sans en modifier le volume. Il s'agit d'un lifting de la poitrine, appelé aussi cure de ptose mammaire. Avec ou sans prothèses de seins, un allaitement ultérieur reste envisageable dans la majorité des cas.

 

La médecine esthétique peut-elle corriger le masque de grossesse ?

 

Normalement le masque de grossesse (apparition - chez certaines femmes enceintes - de tâches sombres sur le front, les tempes et les joues) disparaît spontanément après l'accouchement. Si, 6 mois après, des zones sombres persistent, on peut réaliser un peeling dépigmentant ou envisager un traitement du visage à base de crème dépigmentante.

 

Et que faire contre les vergetures ?

 

Les vergetures sont des cassures de la peau, comme des cicatrices. La seule solution envisageable concerne les vergetures situées sous l'ombilic qui peuvent être supprimées à l'aide d'une plastie abdominale. La prévention reste la meilleure des solutions : pour éviter l'apparition de vergetures, il est important de limiter la prise de poids pendant la grossesse (12 à 15 kg) et d'hydrater très régulièrement la peau.

 

Docteur Santini Chirurgien esthétique Paris
Partage: